Égalité

Des paysannes veulent la «fin du patriarcat dans les champs»

En matière de protection sociale et d’accès à la terre, les femmes paysannes sont discriminées. Leurs revendications trouvent un nouveau dynamisme.
Des paysannes veulent la «fin du patriarcat dans les champs»
Anne Challandes, présidente de l'Union suisse des paysannes et des femmes rurales déplore le manque de femmes cheffes d'exploitation en Suisse. KEYSTONE
14 juin

Ce 14 juin, comme en 2019, des paysannes seront dans la rue pour dénoncer les inégalités qu’elles subissent. A Genève, le Mouvement pour une agriculture paysanne et citoyenne (MAPC) appelle ainsi à manifester1Bloc lutte paysanne, avec outils (bêche, râteau…) et banderoles, place des Nations dès 17h, départ à 18h. pour demander la «fin du patriarcat dans les champs!», dénonçant des pratiques «encore bien trop archaïques et patriarcales»: en Suisse, les

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion