Solidarité

Des millions d’enfants privé·es d’école

La fermeture des écoles indiennes creuse les inégalités et privera durablement des enfants de toute formation. Des ONG travaillent à réduire cet effet collatéral de la pandémie, en particulier sur les filles.
Des millions d’enfants privé·es d’école
Pour beaucoup d’enfants en Inde, fréquenter l’école constitue la seule occasion de recevoir quotidiennement un repas chaud et équilibré. association rigzen ZANSKAR/YVAN CRUCHAUD
Inde

Voilà plus d’un an que 247 millions d’enfants indiens n’ont pas pu suivre une scolarité normale. La deuxième vague meurtrière qui frappe le sous-continent rend peu probable une réouverture des écoles avant l’automne. Certains établissements avaient brièvement repris l’enseignement début avril, mais la plupart des 1,5 million d’établissements scolaires sont à nouveau fermés. Avant la pandémie, l’on estimait à plus de six millions le nombre de jeunes non scolarisé·es, et

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion