International

Disparition de l’espace du débat

La prolifération des «fake news» illustre l’invasion de l’espace public par le mensonge. Il serait toutefois trop simple d’incriminer les réseaux sociaux ou les menteurs qui squattent la vie politique.
Disparition de l’espace du débat
A l’automne 2019 à Rodez, lors d’un débat public, le président français Emmanuel Macron avait refusé d’évoquer la «pénibilité» du travail au prétexte que cela donnerait le «sentiment» que le travail serait…pénible. Différents rapports ont pourtant abondamment démontré la souffrance au travail. KEYSTONE
Analyse

L’évolution des mentalités et le progrès des idées redessinent à chaque époque les contours de ce que la société choisit pour elle-même comme étant le Bien. Il existe donc une part nécessaire d’indétermination dans l’intérêt général. La lente conquête des droits sociaux, par exemple, à partir du XVIIIe siècle, et surtout du XIXe siècle, illustre le caractère à la fois contingent et évolutif de l’intérêt général. Avec la démocratisation, celui-ci

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion