Genève

Déléguée «démissionnée» par erreur

Elue représentante du personnel, la déléguée d’Avenir syndical découvre dans la FAO que le Conseil d’Etat remet son poste en jeu. Une erreur, regrettent les HUG.
Déléguée «démissionnée» par erreur
Les HUG ont déposé plainte contre Avenir syndical à la suite du débrayage, le 1er septembre 2020, des infirmières des blocs opératoires. JPDS
HUG

Dans un arrêté du Conseil d’Etat publié le 14 avril dans la Feuille d’avis officiel (FAO), le Département de la sécurité, de l’emploi et de la santé (DSES) prend acte de la démission de Victoria Lopez Alvarez en tant que représentante du personnel élue par ses collègues au sein du comité de gestion des neurosciences cliniques des HUG. Et convoque une nouvelle élection pour le mois de juin. Problème: la déléguée

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion