Solidarité

Cuba entre deux eaux

En guise d’adieu à la présidence du Parti, Raul Castro a mis en garde contre des réformes économiques mal maîtrisées. Retour sur un 8e Congrès tenu dans une île traversant sa pire crise en trente ans.
Cuba entre deux eaux
A Cuba, l’empreinte socialiste demeure forte malgré l’émergence de nouvelles classes sociales. KEYSTONE
Cuba

Entre continuité et renouvellement, le huitième Congrès du Parti communiste cubain (PCC) s’est terminé lundi à La Havane après quatre jours de débats. Alors que l’île vit une crise économique majeure et quelques mouvements de mécontentement, la seule formation politique officielle de l’île s’est dotée d’un nouveau bureau réduit à quatorze membres, dont trois femmes, et cinq nouvelles incorporations. Nommé président du PCC lors du précédent congrès en 2016, l’ancien

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion