Genève

350 employé·es de la RTS «sidéré·es»

Le maintien de Gilles Marchand à la tête de la SSR ne passe pas auprès d’une partie du personnel de la RTS, qui a envoyé mardi soir une lettre aux responsables du média public.
350 employé·es de la RTS «sidéré·es» 1
La Tour de la Radio Television Suisse (RTS). Keystone
RTS

Plus de 350 employé·es de la Radio-télévision suisse (RTS) se disent sidéré·es par les décisions annoncées vendredi par les responsables de la RTS et de la Société suisse de radiodiffusion (SSR). Ces décisions découlaient du rapport intermédiaire externe sur les accusations de harcèlement au sein de l’entreprise. Une lettre munie de 352 signatures – elle reste ouverte aux paraphes – a été envoyée au conseil d’administration de la SSR, à son directeur

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion