Histoire

Le shah, cet hôte gênant de la Suisse

Les dérives de la monarchie iranienne ont eu raison de l’image glamour de l’habitué de Saint-Moritz.
Le shah, cet hôte gênant de la Suisse 2
Le shah d’Iran passait très souvent ses vacances d’hiver en famille à Saint-Moritz, comme ici en janvier 1970 avec trois de ses enfants, le prince Ali-Reza, l’héritier du trône Reza et la princesse Farahnaz. KEYSTONE
Dictature

Il y a cinquante ans, en mars 1971, le shah d’Iran donnait le coup d’envoi des célébrations du 2500e anniversaire de la fondation de l’Empire perse, en souvenir du «libérateur des peuples» Cyrus II. Ces commémorations grandioses, qui correspondaient également aux trente ans de son accession au trône et aux dix ans de la Révolution blanche, voulaient marquer l’apogée du règne de Mohammad Reza Pahlavi. Mais pour de nombreux observateurs, elles se

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion