Vaud

«La profession se féminise»

Depuis 2001, l’association romande ALBA veut favoriser l’accès des femmes à la profession d’avocate.
«La profession d’avocate se féminise»
En vingt ans, la place des femmes dans le milieu des avocats s’est améliorée, selon Me Elisabeth Chappuis. OLIVIER VOGELSANG
Égalité

L’Association avocates à la barre (ALBA) défend les intérêts des avocates vaudoises depuis 2001 et de leurs consœurs romandes depuis 2019. Elle fête ses 20 ans d’existence cette année. Entretien avec sa présidente, Me Elisabeth Chappuis. Vos archives relèvent qu’à la création de l’association, il y a 20 ans, les hommes vous riaient au nez. Se moquent-ils toujours? Elisabeth Chappuis: Il y aura toujours des voix pour ricaner, mais cela fait

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion