Genève

Le canton va rédiger ses lois en langage épicène

Le Grand Conseil a adopté vendredi une loi qui promeut plus d’égalité et d’inclusivité dans les publications officielles. Points médians, parenthèses ou tirets sont cependant proscrits.
Le canton va rédiger ses lois en langage épicène
Le Grand Conseil a en effet adopté vendredi à une large majorité un projet de loi pour promouvoir l’égalité et l’inclusivité dans les publications officielles. KEYSTONE
Grand Conseil

Les futurs textes légaux genevois seront rédigés en langage épicène. Le Grand Conseil a en effet adopté vendredi à une large majorité un projet de loi pour promouvoir l’égalité et l’inclusivité dans les publications officielles. Un amendement du PLR proscrivant le «recours à des pratiques rédactionnelles ou typographiques au moyen notamment de barres obliques, de parenthèses, de points médians ou de tirets» a cependant été accepté par une majorité du

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion