Musique

«La musique nous libère»

Etablie dans la canton de Vaud, la soprano d’origine bulgare Sonya Yoncheva publie un album sous le signe de la ­renaissance. Celle de Monteverdi, mais aussi celle qui succédera à la pandémie.
«La musique nous libère»
Sonya Yoncheva: «Je n’ai pas arrêté de travailler, mais à un rythme complètement différent.» WIKIMEDIA COMMONS
Chant

Elle a une voix verdienne, star des scènes d’opéra, du Met à la Scala, de Covent Garden au Teatro Real. Mais Sonya Yoncheva cultive aussi la souplesse nécessaire pour interpréter la musique baroque. C’est dans le répertoire ancien principalement qu’elle a puisé, pour graver un nouvel album, Rebirth, sorti le 13 mars. Interview ­depuis le canton de Vaud, où la soprano d’origine bulgare vit avec sa famille. Comment avez-vous vécu

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion