Culture

Rembobiner l’utopie

A partir d’archives, l’écrivaine et dramaturge genevoise Marina Skalova tisse des fils entre passé et présent, histoire de la Journée des travailleuses en URSS et combats d’aujourd’hui pour l’égalité.
Rembobiner l’utopie 2
Couverture de la revue La Travailleuse, avril 1923. DR
8 mars

1. Moscou, 1923 La clarté d’un jour ensoleillé illumine les bâtiments des usines, éparpillés sur le rivage du fleuve. Des drapeaux rouges flottent sur leurs toits. Ils appellent à se dresser en rang, à s’aligner à l’entrée des blocs de briques rouges, en cette «journée internationale de la travailleuse», journée de solidarité des travailleuses du monde entier avec la classe ouvrière, avec toutes celles qui passent aussi leurs vies dans

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion