Genève

Checkpoint s’ouvre aux femmes

Lestime, en partenariat avec Dialogai, ouvre une consultation spécifique pour les femmes ayant du sexe avec les femmes. Près d’une sur quatre n’a pas de gynécologue.
Checkpoint s’ouvre aux femmes
28% des femmes qui ont du sexe avec des femmes (FSF) n’a pas de gynécologue et n’est pas suivie dans sa santé sexuelle. LESTIME
Égalité

En partenariat avec Dialogai, «Lestime Expressions lesbiennes» ouvre une consultation de prévention et de promotion en santé sexuelle destinée aux femmes qui ont du sexe avec des femmes (FSF). «Un projet novateur de santé publique répondant à des attentes fortes et spécifiques», selon l’association. Checkpoint mutualise certaines de ses ressources jusque-là uniquement destinées aux hommes qui ont du sexe avec des hommes (HSH), dans le but d’offrir une prestation complète.

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion