Genève

Le directeur des HUG renonce à son augmentation

Après l’indignation sur fond de crise sociale, Betrand Levrat préfère désamorcer la polémique.
Le directeur des HUG renonce à son augmentation
L’annonce de l’augmentation avait suscité un tollé général, alors que le Conseil d’Etat prévoyait encore l’année passée de réduire le salaire des fonctionnaires de 1%. KEYSTONE
Hôpital

Bertrand Levrat, directeur général des Hôpitaux universitaires de Genève (HUG) a renoncé à son augmentation. Son salaire annuel devait passer de 379 595 francs à 450 000 francs annuels, soit quelque 18% d’augmentation. «La communication du réajustement de salaire du directeur général des HUG a été ressentie négativement dans cette période où de nombreuses personnes vivent avec difficulté la crise sanitaire que nous traversons», a concédé mercredi l’institution dans un

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Testez-nous
Au mois de juin,
nous vous offrons l'essai web 2 mois
profitez-en!

Connexion