Cinéma

A l’Ouest, bien du nouveau

Anthony Mann a tourné cinq western avec James Stewart entre 1950 et 1955, dont Je suis un aventurier, qui ressort aujourd’hui avec un livret de près de 300 pages.
A l’Ouest, bien du nouveau
James Steward dans Je suis un aventurier (1954). SIDONIS CALYSTA
DVD

C’est un des points cardinaux essentiels de la cinéphilie classique: la série des cinq westerns tournés par Anthony Mann avec James Stewart entre 1950 et 1955, dont ressort aujourd’hui chez l’éditeur Sidonis-Calysta un des plus originaux, Je suis un aventurier, The Far Country en VO, accompagné d’un livret de près de 300 pages portant principalement sur l’acteur. Marquant un des points d’orgue de la modernité dans le western, ces cinq

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion