Économie

Okonjo-Iweala première femme et Africaine à diriger l’OMC à Genève

L’ancienne ministre nigériane accède au poste après des mois de blocages états-uniens. Son mandat de Directrice générale prendra fin en 2025.
Okonjo-Iweala première femme et Africaine à diriger l'OMC à Genève
Pandémie et exceptions aux brevets, fin des subventions à la surpêche, crise institutionnelle et PME : de nombreux chantiers attentent celle que l’on surnomme «Dr Ngozi». KEYSTONE
Organisation mondiale du commerce

L’Organisation mondiale du commerce (OMC) a sa première femme et première Africaine comme directrice générale. Les 164 membres ont désigné lundi à Genève la Nigériane Ngozi Okonjo-Iweala, dont les défis seront nombreux, après des mois de blocage américain. Cette ancienne ministre des finances et des Affaires étrangères va devenir début mars la septième personne à la tête de l’organisation. Son mandat est prévu jusqu’à fin août 2025. Elle s’est réjouie

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion