Musique

Entre le concret et l’abstrait

Le groupe romand Meril Wubslin sort son troisième album, Alors quoi. Ses ­sonorités organiques parlent aux tripes, alors que ses textes laissent une large place à l’imagination.
Entre le concret et l’abstrait
Christian ­Garcia-Gaucher (à g.), Jérémie Conne et ­Valérie ­Niederoest sortent leur ­troisième opus. JEREMIE CONNE
Disque

Difficile à prononcer pour les francophones, impossible à écrire du premier coup sans s’emmêler les pinceaux, le nom de Meril Wubslin ne s’oublie pas une fois qu’on se l’est mis dans la tête. Et encore moins après avoir écouté la musique qu’il diffuse. «C’est une catastrophe ce nom. On a réfléchi pour en chercher un autre, mais plus on réfléchit, plus on le trouve chouette», s’amuse Christian Garcia-Gaucher, l’un des

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion