Suisse

Dépressions en hausse

L’état psychologique des jeunes est au plus bas. Dominique de Quervain revient sur la situation.
Dépressions en hausse
Entre mai et novembre la part des personnes indiquant souffrir de symptômes de dépression sévère est passée de 9% à 18%. KEYSTONE
Santé mentale

L’état de santé mentale des Suisses empire tandis que la pandémie s’inscrit dans la durée. Et en Suisse romande, là où les mesures ont été plus dures, les dépressions graves sont aussi plus nombreuses. Les contours du profil des personnes qui les subissent commencent à être dessinés. Une étude réalisée à l’Université de Bâle en trois volets permet de montrer que les jeunes de 14 à 24 ans souffrent plus

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion