Cinéma

Palestine: quatre courts pour patienter

Les Rencontres palestiniennes offrent un avant-goût de leur prochaine édition, reportée à la fin de l’année.
Palestine: quatre courts pour patienter
Arafat and I (2008) ou les mésaventures amoureuses de Marwan. DR
Festival

Prévues en décembre dernier, puis en janvier, les Rencontres cinématographiques «Palestine: Filmer c’est exister» (PFC’E) auraient dû avoir lieu ce week-end. Las! Balayées par la deuxième vague, elles sont finalement reportées en fin d’année. L’option d’une édition en ligne a été écartée, pour une excellente raison: «Tout au long de la crise sanitaire, PFC’E a affirmé sa volonté de rester un espace de rencontres réelles entre le public et les

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Testez-nous
Au mois de juin,
nous vous offrons l'essai web 2 mois
profitez-en!

Connexion