Scène

Le Grütli rouvre virtuellement ses portes

Malgré la fermeture, le théâtre ­genevois maintient son festival GO GO GO sous une forme virtuelle réadaptée.
Le Grütli rouvre virtuellement ses portes
Moi, ma chambre, ma rue, chorégraphié et interprété par Tidiani N’Diaye. TIDIANI N’DIAYE
Festival 

Pour cette deuxième édition du festival GO GO GO, Barbara Giongo et Nataly Sugnaux Hernandez, co-directrices du Grütli, ont dû faire preuve d’inventivité. Tandis que les théâtres sont à nouveau fermés depuis début novembre, il a fallu choisir entre l’annulation et l’adaptation: «On a vite compris que ça allait être compliqué de faire comme l’année passée, explique Barbara Giongo. On s’est donc demandé si on prévoyait une version A et

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion