Genève

Le parking Clé-de-Rive divise l’exécutif

Liée par les engagements du précédent conseil administratif, l’actuelle autorité compte défendre l’ouvrage malgré qu’une majorité de ses membres y soit opposée.
Le parking Clé-de-Rive divise l’exécutif
Les conseillers administratifs Alfonso Gomez, Kristina Kitsos, Sami Kanaan et Frédérique Perler s’étaient positionnés contre le projet Clé-de-Rive, en campagne pour leur élection le 7 avril dernier. KEYSTONE/Salvatore Di Nolfi
Ville de Genève

Quelle position défendra le Conseil administratif de la Ville de Genève lors de la campagne en vue de la votation sur le parking Clé-de-Rive le 7 mars prochain? L’exécutif étant composé de 4 magistrats sur 5 opposés à la construction du garage souterrain de 500 places à Rive (seule Marie Barbey-Chappuis y est favorable), la réponse devrait être évidente. Et pourtant… s’estimant lié par les engagements de la précédente législature,

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion