Musique

Décès d’Anne Sylvestre, chanteuse féministe et pour enfants

Autrice pionnière sur des sujets comme le droit de ne pas enfanter ou le harcèlement sexuel, mais aussi des Fabulettes pour jeune public, la chanteuse s’en est allée à l’âge de 86 ans.
Les Fabulettes d’Anne Sylvestre se sont vendues à un million et demi d’exemplaires. DAVID DESREUMAUX
Carnet noir

Anne Sylvestre, décédée lundi à l’âge de 86 ans, a mené pendant soixante ans une double vie d’artiste: chanteuse pour adultes assumant un engagement “féministe” et auteure de délicieuses “fabulettes” pour enfants qui lui vaut d’avoir laissé son nom à des écoles. “Que je vive cent ans ou bien quelques décades/Je ne supporte pas de voir le temps passer”, clamait-elle dans une chanson qui résumait plus que les autres son

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion