Genève

Les TPG tirent la prise du wifi à bord

La régie publique autonome juge le coût trop important au regard du peu d’usagers recourant à ce service, introduit en 2017 sous l’égide de Luc Barthassat.
Brouillon auto 289
Un trolleybus des TPG affichant les pictogrammes Wifi. Keystone
Transports publics genevois

Le wifi à bord des Transports publics genevois (TPG), ce sera fini au 31 décembre. «La mise à disposition de terminaux wifi dans les véhicules engendrant d’importantes charges d’exploitation pour son utilisation marginale, les TPG ont pris la décision de suspendre ce service», annonce la régie publique autonome. «Compte tenu de la conjoncture actuelle, nous travaillons activement à la recherche d’économies», ajoute François Mutter, porte-parole. En septembre 2017, sous l’ère

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion