Suisse

Elle voulait rejoindre un djihadiste

L’attaque dans un centre commercial de Lugano mène vers une piste terroriste. Une enquête est ouverte.
L'auteure de l'attaque liée à un djihadiste
Conférence de presse avec Matteo Cocchi, commandant de la police cantonale tessinoise et Norman Gobbi, président du Conseil d'Etat tessinois, à droite, ainsi que la directrice de Fedpol Nicoletta della Valle (en visioconférence), mardi 24 novembre. KEYSTONE
Tessin

 Le Tessin est encore sous le choc. L’attaque au couteau perpétrée mardi par une femme au magasin Manor de Lugano suscite l’effroi et l’incrédulité. Selon des témoins cités dans la presse locale, l’assaillante aurait crié des phrases à connotation djihadiste en agressant ses victimes – deux femmes, dont une grièvement blessée – avant d’être immobilisée par des clients. Elle aurait pris l’arme du crime, «un gros couteau», dans les rayons

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion