Genève

Chômeurs: les oubliés de la crise?

Qu’ils soient en mesure de réinsertion ou en attente du versement de leurs indemnités, des demandeurs d’emploi témoignent des difficultés rencontrées au quotidien.
Chômeurs: les oubliés de la crise?
Stages de réinsertion en présentiel, obligation de présenter dix offres d’emploi dans le mois, retard dans le versement des indemnités: les chômeurs sont sous pression. KEYSTONE
Covid-19

Le Conseil fédéral et le Conseil d’Etat genevois ont recommandé le télétravail partout où il est possible. Partout, vraiment? Pas dans toutes les structures qui accueillent des chômeurs pour des stages de réinsertion. «L’Etat interdit de nombreuses activités économiques, avec pour effet collatéral de plonger dans la faillite des entreprises et de faire perdre leur emploi à de nombreux salariés. En revanche, nous, chômeurs, sommes obligés de venir en présentiel

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion