International

Gaz contre la commémoration du soulèvement étudiant de 1973

La police a brutalement mis fin à la commémoration du 17 novembre 1973, qui symbolise pour les Grecs la chute de la dictature militaire (1967-1974) et le retour à la démocratie. Un député communiste a été blessé et une centaine de manifestants interpellés.
Gaz contre la commémoration du soulèvement étudiant de 1973
La police a fait usage de gaz lacrymogènes, de canons à eau et de grenades assourdissantes pour disperser les manifestants. KEYSTONE
Athènes

La police a fait usage de gaz lacrymogènes, de grenades assourdissantes et de canons à eau mardi à Athènes pour disperser une manifestation en mémoire du soulèvement étudiant de 1973 contre la junte alors au pouvoir. La manifestation avait été interdite pour cause de confinement. L’anniversaire du 17 novembre 1973, qui symbolise pour les Grecs la chute de la dictature militaire (1967-1974) et le retour à la démocratie, était frappé

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion