Livres

Chiennes de vies

Cette chronique littéraire a été écrite par une étudiante en Lettres de l’université de Genève, dans le cadre de l’atelier d’écriture animé par Eleonore Devevey.
Chiennes de vies
Nouvelles

«Y a-t-il vraiment une différence entre les hommes et les chiens?» s’interroge l’écrivain tibétain Tagbumgyal, dans Le Chien, son maître et les parents proches. Ce recueil de trois nouvelles, dont chacune se noue autour d’un chien, incline à penser que non, tant la frontière entre les humains et leurs compagnons canins y semble floue. Partisan d’un réalisme parfois empreint de merveilleux (à l’image de ce chien pékinois anthropomorphisé qui gravit

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion