Religions

Islam: «Une minorité éduquée dans la haine»

Ancien membre des Frères musulmans, un sociologue tente d’alerter les responsables religieux sur leur responsabilité dans la transmission d’un discours hégémonique.
«Une minorité éduquée dans la haine»
Omero Marongiu-Perria fait partie des intellectuels musulmans qui ont porté une voix critique face aux prises de position publiques des imams et cadres religieux après le meurtre de Samuel Paty. KEYSTONE
France

Eclairer les angles morts du discours musulman contemporain et déconstruire le patrimoine historique auquel se réfèrent nombre de ses coreligionnaires: tel est l’objectif du sociologue Omero Marongiu-Perria. Ses outils: des livres, des tribunes coups de gueule et le dialogue avec des responsables religieux. Comme en 2015, après la tuerie de Charlie Hebdo, Omero Marongiu-Perria fait partie des intellectuels musulmans qui ont porté une voix critique face aux prises de position

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion