Musique

Léo Tardin, «stream» passionnel

En ligne et en légèreté, le Grand Pianoramax du musicien genevois vire pop en se vouant au numérique. Car un clavier en vaut bien un autre.
Léo Tardin, «stream» passionnel
Pour ce sixième album de Grand Pianoramax, Léo Tardin a renoué, à distance connectée, avec le batteur Dominik Burkhalter. ORNELLA CACACE
Groove

Il a tout pris avec lui: ses grands pianos à queue, son orchestre à cordes, ses synthés séculaires, ses choristes, son batteur. Nous sommes à Ouchy, sur un banc disputé par les mouettes; Léo Tardin entrebâille son ordinateur portable comme il ouvrirait la porte de son studio. Et tout est là – une bibliothèque sonore dans le nuage, un instrumentarium large comme l’horizon. Son usi­ne à tubes a la légèreté d’un

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion