International

Sanctions américaines après une «tentative d’ingérence» iranienne

Les Etats-Unis accusent l’Iran, bête noire de Donald Trump, de tenter de s’ingérer dans les élections américaines du 3 novembre et imposent des sanctions.
Sanctions américaines après une «tentative d'ingérence» iranienne
Le directeur du renseignement américain a également affirmé que l'Iran, bête noire de Donald Trump, avait diffusé une vidéo laissant entendre que des gens pouvaient envoyer des bulletins de vote frauduleux, y compris de l'étranger. KEYSTONE
États-Unis

Les Etats-Unis ont sanctionné jeudi les Gardiens de la révolution, l’armée idéologique de Téhéran, ainsi que des médias iraniens pour «tentative d’ingérence» dans les élections américaines du 3 novembre. Téhéran a démenti. «Le régime iranien a visé le processus électoral des Etats-Unis avec des tentatives éhontées pour semer la discorde parmi les électeurs en répandant la désinformation en ligne et en menant des opérations malintentionnées pour les induire en erreur»,

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion