Genève

La galère des futurs profs

Les enseignants-stagiaires du secondaire dénoncent de nouvelles règles du DIP qui réduisent considérablement leurs revenus pendant leur formation.
La galère des futurs profs 1
A une rentrée marquée du sceau du coronavirus est venue s’ajouter une baisse drastique des revenus des futurs profs. KEYSTONE
Formation

C’est ce qui s’appelle un double effet kiss cool. A une rentrée marquée du sceau du coronavirus est venue s’ajouter une baisse drastique des revenus des futurs profs du secondaire étudiant à l’Institut universitaire de formation des enseignants (IUFE). La faute à une conjonction d’évènements et de nouvelles règles kafkaïennes. Pas de droit à une bourse, heures de remplacement limitées et stages d’études non rémunérés – alors qu’ils l’étaient auparavant.

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion