Religions

Pénaliser, éviter et soulager les abus

Comment agir contre les «thérapies» de conversion? Et avec quels outils? Une table ronde apporte un éclairage multiple sur ces questions.
Pénaliser, éviter et soulager les abus
Le débat a réuni un public très attentif dans le cadre chaleureux du temple de Plainpalais, fief du Lab. LAURENT GUIRAUD-LE LAB
Homosexualité

Si les discours et les actes homophobes ne sont pas l’apanage des religions, les «thérapies» de conversion sont en majorité impulsées par des communautés religieuses, dans l’intention de modifier l’orientation sexuelle ou de genre. Une table ronde initiée par l’antenne LGBTI du LAB de l’Eglise protestante de Genève (EPG), dans le cadre de la campagne de la Ville de Genève contre l’homophobie et la transphobie, tentait mercredi d’apporter un éclairage

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion