Genève

Salaire minimum, dégâts collatéraux?

La mise en œuvre du revenu minimum soulève des inquiétudes. Des précisions quant à son application sont attendues dès la semaine prochaine.
Salaire minimum, dégâts collatéraux?
Pour des milliers d’employés, notamment ceux du secteur de la restauration, le «oui» genevois à un salaire horaire minimum de 23 francs a été un véritable soulagement. KEYSTONE
Emploi

D’abord, il y a la joie. Pour des milliers d’employés des secteurs du nettoyage, de la restauration, du commerce de détail – liste non exhaustive –, le «oui» genevois à un salaire horaire minimum de 23 francs a été un véritable soulagement. Une perspective d’augmentation d’autant plus bienvenue au lendemain de mois marqués par le virus et les RHT. Ensuite, vient la mise en œuvre. L’entrée en vigueur prochaine de la

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion