Genève

Les communes se rebiffent contre l’Etat

Sommées par l’Etat de passer à la caisse sur plusieurs dossiers chauds, les communes ne comptent pas se laisser faire. En échange de leur aide, elles souhaitent plus de compétences.
Les communes se rebiffent contre l’Etat
L’avant-projet de loi pour la création d’un fonds pour lutter contre le sans-abrisme alimente également les tensions entre communes et canton. 
Ici l’abri PC de Pâquis-centre. JEAN-PATRICK DI SILVESTRO-Archives
Politique

«Il faut que l’Etat cesse de nous considérer comme des fonctionnaires, nous sommes des élus!» Prononcée par Carole-Anne Kast, conseillère administrative d’Onex (PS), cette phrase illustre bien l’état des relations entre le canton et l’Association des communes genevoises (ACG). Sommées de passer à la caisse pour aider à payer la facture sociale et financer la création d’un fonds destiné à lutter contre le sans-abrisme, les communes ne comptent pas se

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion