Scène

L’Homme bleu, poème qui va

Depuis vingt ans, André Kuenzy dépayse son personnage mou et muet à travers le monde. Une facétie sérieuse qui, ces jours, déambule à Vevey.
L’Homme bleu, poème qui va
Ce n’est pas une performance artistique, c’est un catalyseur d’histoires. LUCAS VUITEL
Rencontre

C’est une abstraction qui se promène. «T’as pas chaud là?» lance un râleur clope au bec. D’autres se marrent un peu ou feignent l’indifférence. Deux touristes le prennent en photo, un chien dubitatif renifle son mollet de latex. Un garagiste rigolard veut lui mettre des claques, trois enfants s’émerveillent. Lui se tait, déambule dans la beauté de l’inutile. A Vevey, on suit l’Homme bleu, ce personnage à tête de périscope,

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion