Économie

Les banques se retirent du négoce

Le financement des matières premières n’est plus assez rentable. Des centaines d’emplois sont menacés à Genève.
Les banques se retirent du négoce 1
Pionnière du financement du négoce de matières premières, la filiale suisse de BNP Paribas vient d’annoncer l’arrêt définitif de cette activité. KEYSTONE
Finance

Pionnière du financement du négoce de matières premières, BNP Paribas (Suisse), filiale helvétique de la grande banque française, a annoncé mardi soir l’arrêt définitif de ses activités de financement du négoce de matières premières. Cette décision affectant une activité centrale de son implantation genevoise n’est pas une surprise. Fin août, la banque publiait dans la plus grande discrétion une perte historique au premier semestre, 124,6 millions de francs, alors qu’elle

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion