Genève

Avenir syndical questionne les annuités des HUG

Les nouvelles personnes engagées au sein des HUG ne peuvent actuellement pas recevoir plus de quinze annuités, alors que l’échelle de traitement de l’Etat en prévoit vingt-deux.
Avenir syndical questionne les annuités des HUG
Avenir syndical dénonce une inégalité de traitement. CÉDRIC VINCENSINI
Emploi

Avenir syndical semble avoir soulevé un lièvre. Les nouvelles personnes engagées au sein des HUG ne peuvent actuellement pas recevoir plus de quinze annuités, alors que l’échelle de traitement de l’Etat en prévoit vingt-deux, dénonce le syndicat dans un communiqué de presse. Ces dispositions sont jugées non conformes à la loi par l’Office du personnel de l’Etat (OPE). «Les HUG entendent clarifier les règles en la matière et rectifier, le

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion