Genève

Précarité: «Plus que des mesures palliatives»

Caritas et le Centre social protestant appellent le canton à développer une véritable stratégie pour lutter contre les causes de la pauvreté.
Précarité: «Plus que des mesures palliatives»
Pour Caritas et le CSP, un dispositif stable d'aide d'urgence alimentaire s'avère nécessaire. JPDS
Précarité

Distribuer de la nourriture c’est bien, mais pas satisfaisant. Voilà en substance la position de Caritas et du Centre social protestant (CSP). Les deux organisations appellent les autorités genevoises à «développer une stratégie concertée de lutte contre les causes de la pauvreté, révélées par la crise sanitaire», tout en ajoutant «qu’il n’est plus possible de se contenter de mesures palliatives». Elles constatent que plus d’un ménage sur cinq dans le

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion