Solidarité

Bogotá livrée aux violences policières

La capitale de la Colombie s’est embrasée après qu’un jeune homme a été tué par la police. Les forces de l’ordre ont répliqué par les armes, tuant treize personnes et en blessant 248 autres.
Bogotá livrée aux violences policières
La mort de Javier Ordoñez, roué de coups par les forces de police, a poussé les manifestants dans la rue. KEYSTONE
Colombie

Par terre, dans la nuit, un homme se débat. Deux autres hommes sont sur lui, le maintiennent au sol et le brutalisent. Ils portent les uniformes de la police colombienne. On entend une dizaine de fois le grésillement d’un taser. On entend aussi la voix de la victime qui les supplie d’arrêter. Une vidéo d’un peu plus de 2 minutes, filmée par des témoins impuissants, rend compte de ces actes

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion