Scène

Une robe sur le devant de la scène

Spectacle issu d’un projet de la costumière ­Valentine Savary, Madame De interroge le vêtement féminin au Grütli.
Une robe sur le devant de la scène
La costumière Valentine ­Savary et le danseur ­Fabio ­Bergamashi habillent la ­comédienne Rachel Gordy. DOROTHÉE THÉBERT
Théâtre

A l’origine de cette création, deux femmes: Valentine Savary, costumière, et Madame d’Epinay, femme de lettres française du XVIIIe siècle. C’est au Musée d’art et d’histoire de Genève que la première découvre la seconde qui pose, un sourire en coin, sur un pastel de l’artiste genevois Jean-Etienne Liotard. C’est plus précisément de la robe bleue représentée sur la toile que naîtra le projet du spectacle Madame De. Pour l’occasion, la costumière

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion