Vaud

L’inégalité de la migration mise en lumière dans «Le Bruit et l’Odeur»

La troupe de théâtre La Bourrasque présente à Nyon sa nouvelle pièce. Un récit sur la migration, écrite par une jeune fratrie qui n’en est pas à son premier coup d’essai.
L’inégalité de la migration mise en lumière dans «Le Bruit et l’Odeur»
De gauche à droite: Laure Gys, Timo Walther coauteur de la pièce, Claire Danalet et Eros Moscato. LDD
Théâtre

Les plages luxuriantes de la Grèce, le sable chaud et, à l’horizon, voguant sur les eaux turquoise de la Méditerranée, d’énormes bateaux de croisière transportant des amas de touristes. Il n’en fallait pas plus pour inspirer Nicole Walther, étudiante en relations internationales de 23 ans et son frère Timo, 19 ans qui s’apprête à entrer à l’EPFL en architecture. «C’est tout de même très ironique de voir des paquebots traverser la

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion