Neuchâtel

«Les crèches stimulent l’économie»

Comment la création de places d’accueil influence-t-elle l’emploi des femmes, leur revenu et la manne fiscale? L’Etat a mandaté une étude pour répondre à ces questions. Rencontre avec son responsable.
«Les crèches stimulent l’économie» 1
Depuis 2010, le canton de Neuchâtel a augmenté de 24% le nombre de places en crèche et a plus que triplé les capacités d’accueil en structure parascolaire. JPDS
Accueil extrafamilial

Une équipe de la Faculté des sciences économiques de l’université de Neuchâtel a été mandatée par la Ville et le canton afin d’étudier les répercussions de la politique d’accueil extrafamilial sur l’emploi des femmes et les retombées fiscales pour l’Etat. Cette recherche en est à ses prémices. Pourtant, une étude menée par le professeur Claude Jeanrenaud et la doctorante Alexandra Kis au niveau national pour le compte de Pro Familia

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion