BD

La catharsis graphique de Travis Dandro

L’auteur étasunien trouve le ton juste pour dépeindre sa jeunesse, ballottée entre un père toxique ou absent.
La catharsis graphique de Travis Dandro
Dans les planches de Dandro, les protagonistes sont tous un peu ébréchés. GALLIMARD
Autobiographie

Connu jusque-là aux Etats-Unis pour le strip ­humoristique Mr Gnu, Travis Dandro signe avec Mon père, cet enfer sa première BD au long cours – d’emblée un coup de maître. Un gros album en noir et blanc, qui retrace avec émotion une tranche de vie traumatisante. Le tout avec un élan graphique rare. L’histoire commence en douceur: Travis vit une enfance heureuse au sein d’une famille ordinaire. Il passe du temps avec

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion