International

Dette privée divisée par deux

L’Argentine est parvenue à un accord avec ses créanciers internationaux privés. Le président Alberto Fernández gagne là ses premiers lauriers internationaux.
Dette privée divisée par deux
Le président Alberto Fernandez et la vice-présidente Cristina Fernandez de Kirchner ont annoncé lundi un plan de restructuration de la dette argentine. KEYSTONE
Argentine

La fermeté a payé. Le gouvernement argentin avait qualifié son offre de juillet d’ultime chance de trouver un accord avec ses créanciers. En jeu: 66 milliards de dollars de dette publique en monnaie étrangère, en mains de trois principaux obligataires. Lundi, Buenos Aires annonçait un accord définitif, qui réduit d’au moins 32 milliards le passif argentin! De quoi délester l’Etat de plus du quart de ses créances détenues par le

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion