Genève

Un nouvel accord sur le logement

Les nouvelles constructions en zone de développement devront comporter un tiers de logements d’utilité publique, un tiers de locatif non-subventionné et au moins 20% de PPE.
Un nouvel accord sur le logement 
L'accord entériné par le Parlement vendredi est qualifié de moment historique par certains députés. KEYSTONE
Grand Conseil

Un premier tiers de logements d’utilité publique, un deuxième de locatifs non-subventionnés et un troisième laissé au libre choix des promoteurs, mais avec au moins 20% du total en PPE. Voici la nouvelle répartition de types d’appartements à construire dans les zones de développement sur laquelle se sont entendus le conseiller d’Etat Antonio Hodgers et la majorité des partis politiques genevois. Un accord que le Grand Conseil a transformé en

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion