Suisse

Rapatriement en catastrophe

Près de 300 Suisses ont pu vite rentrer des îles Baléares, désormais zone «à risque».
1
Ces jours, l’aéroport de Palma de Majorque est encombré par les touristes désireux de rentrer à temps pour éviter une quarantaine. KEYSTONE
Quarantaine

Les vacances à Palma de Majorque n’auront duré que quatre jours à peine. Arrivés samedi aux Baléares en provenance de Sion, les 19 touristes de l’agence romande ­Buchard Voyages étaient déjà de retour en Suisse hier. Juste à temps pour éviter la quarantaine de dix jours imposée dès ce jeudi par Berne à toutes les personnes de retour des Baléares. Avec 226 décès sur 4686 cas positifs recensés jusqu’à hier,

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion