Égalité

Un défi entrepreneurial au féminin

Dans la région conservatrice du Golfe, entreprendre rime avec émancipation. Si la pandémie menace les progrès accomplis, des femmes vont de l’avant.
Un défi entrepreneurial au féminin
Depuis plusieurs années, le goût pour la création d’entreprise gagne du terrain chez les citoyennes du Golfe, à mesure que les dirigeants politiques réalisent la nécessité d’engager les populations locales dans des activités économiques productives. KEYSTONE
Covid-19

Lorsque Nooran Albannay annonce à ses parents son souhait d’ouvrir un «salon de café» et d’en assurer la gestion au quotidien, l’incompréhension domine. «Dans la culture de mon pays, les femmes se cantonnent souvent aux emplois de bureau. Faire du café, servir les clients, c’est rare pour une femme», se remémore la cheffe d’entreprise établie à Abou Dabi, sa ville de naissance et capitale de la fédération des Emirats arabes

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion