International

Des électeurs en conditionnelle

En Floride, Etat clé en vue de l’élection présidentielle, plus d’un million d’anciens détenus ne pourront pas voter le 3 novembre. La population afro-américaine est particulièrement visée.
Des électeurs en conditionnelle
Le Sunshine State délivre énormément de condamnations pénales, y compris pour des infractions jugées mineures dans d’autres Etats. La population noire est particulièrement touchée. Keystone
États-Unis

«Vous pouvez quitter la prison, mais la prison ne vous quitte jamais», veut un adage d’ancien bagnard. C’est particulièrement vrai en Floride, où une sentence pénale implique une perte à vie du droit de vote. Un enjeu qui nourrit depuis plusieurs années d’importantes luttes sociales dans le Sunshine State, qui compte quelque 1,4 million de citoyens ne pouvant se rendre aux urnes du fait de leur passé carcéral. Soit près

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion