Vaud

Coup de pression des collectifs

Plus d’une dizaine de collectifs dénoncent le «manque de volonté politique» dans l’affaire de Mike Ben Peter, décédé en marge d’un contrôle de police.
Coup de pression des collectifs
Quelques personnes étaient postées jeudi matin devant le Ministère public central à Renens. SKN
Violences policières

Deux actions ont été menées jeudi à Lausanne pour dénoncer «le manque de volonté politique» dans l’affaire de Mike Ben Peter, décédé après avoir été brutalement arrêté par la police en février 2018. Le collectif Kiboko, en association avec une dizaine d’autres collectifs, mouvements et partis politiques de la gauche radicale*, ont tous signé une lettre adressée aux responsables politiques. A 8h du matin, une poignée de personnes étaient postées

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion