Scène

Ouverture entre rire et gravité

Entraînant les spectateurs lausannois au cœur de performances fortes, Aux confins de la Cité, alternative covid-compatible du Festival de la Cité, réussit l’épreuve de la première.
Ouverture entre rire et gravité
Dans Looking for Paradise, le public découvre comment un canard peut perdre sa tête et continuer à vivre. GABRIELLE BESENVAL
Arts vivants 

Saviez-vous que les renards sont les gardiens de nos îles imaginaires et que les saveurs de la vie ne sont peut-être pas celles que l’on croit? Il fallait être à Lausanne mardi soir, Aux confins de la Cité, entre la rue du Nord et la Friche du Vallon, pour l’éprouver et apercevoir, entre les failles de la réalité «covidienne», le spectacle captivant d’une vie culturelle qui reprend. Si l’ambiance était

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion