International

L’Allemagne inflige un revers à Facebook

L’Allemagne restreint la collecte automatique des données privées du réseau social.
L'Allemagne inflige un revers à Facebook
La justice allemande reproche à Facebook d'abuser de sa position dominante en imposant des clauses contractuelles abusives à ses utilisateurs. KEYSTONE
Protection des données

La plus haute juridiction allemande a ordonné à Facebook mardi de cesser de collecter automatiquement et sans accord spécifique les données de particuliers de ses applications comme Whatsapp ou Instagram. Elle a infligé un sérieux revers au géant américain. “Il n’existe aucun doute concernant la position dominante de Facebook sur le marché des réseaux sociaux ainsi que sur l’utilisation de cette position dominante”, a argumenté la Cour fédérale allemande pour

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion